Seconde sortie en mer pour le porte-avions chinois

Le ministère de la Défense chinois a annoncé mardi la sortie de son porte-avions, le Shi Lang, pour une nouvelle série d’essais à la mer.

A la suite de réaménagements, de tests à quai et d’importants travaux, le porte-avions chinois a quitté son port d’attache actuel de Dalian pour des recherches techniques et des expériences scientifiques. De plus, la sortie en mer devrait également comprendre des essais d’envol, d’appontages et de catapultages, sans doute avec un Shenyang J-15 Flying Shark (dérivé du Souhkoï Su-33). Le plus grand secret entourant le porte-avions, aucune information officielle n’est pour l’instant disponible. Il s’agira également de tester les brins d’arrêts et les systèmes de guidage lors des manœuvres d’approche.

Читайте також:  Le salon Eurosatory ouvre ses portes, la France mise sur l'export

La première…