MH17 : le rapport final confirme la thèse du tir de missile Buk

Le bureau d’enquête néerlandais (Dutch Safety Board) a publié le 13 octobre son rapport final sur la catastrophe du vol MH17 de Malaysia Airlines. Il confirme que le Boeing 777-200ER (9M-MRD) a été détruit en vol par l’explosion d’une ogive à shrapnel 9N314M provenant d’un système de missile Buk (série 9M38).

Le Boeing devait assurer la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur le 17 juillet 2014. La première partie du vol s’est parfaitement déroulée, jusqu’à ce que l’appareil disparaisse des écrans radar à 13h20 (UTC), alors qu’il survolait l’est de l’Ukraine. Le Dutch Safety Board en est arrivé à la conclusion qu’une ogive avait explosé à l’extérieur de l’avion, à la gauche et légèrement au-dessus du cockpit. Le souffle…

Читайте також:  Salon du Bourget : L’Antonov An-70 s’affirme face à l’Airbus A400M