La Russie perd le contact avec le premier satellite angolais

AFP

La Russie a perdu mercredi le contact avec le premier satellite angolais de télécoms, Angosat-1, lancé du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, faisant craindre un nouveau revers un mois après la perte embarrassante d’un autre appareil.

Le constructeur de ce satellite, le géant russe de l’aéroespace RSC Energia, a indiqué dans un communiqué que l’appareil avait atteint l’orbite voulue et que le contact avait dans un premier temps été établi avant que le centre de contrôle ne “cesse de recevoir les données de télémesure”.

Les experts russes espèrent néanmoins encore pouvoir rétablir le contact, selon Energia, qui souligne qu’une telle situation n’est pas rare.

Читайте також:  La Russie a lancé un satellite de telecoms pour l'Angola

Une source au sein de l’agence spatiale angolaise a de son côté affirmé…