La liste noire se complexifie

Emilie Drab

La liste noire semble s’être allégée. La Commission Européenne a publié le 12 octobre la mise à jour trimestrielle de cet inventaire des compagnies aériennes jugées dangereuses et interdites de survol ou d’atterrissage sur le territoire de l’Union. Cette dernière version compte près d’une quarantaine de noms en moins mais les mouvements ont été nombreux et de nouveaux types de cas particuliers sont apparus.

En effet, six compagnies font l’objet d’une attention particulière des experts de la Commission Européenne, sans que cela ait eu d’incidence sur la liste. Quatre d’entre elles lui échappé de justesse. Il s’agit de Pakistan International Airlines, la ghanéenne Johnsons Air, la russe Pulkovo Aviation, qui a connu un accident en Ukraine récemment, et la…

Читайте також:  Paris maintient à ce stade ses contrats militaires avec Moscou