La DGAC recommande d’éviter l’espace aérien ukrainien

Emilie Drab

A la suite de l’accident d’un Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines le 17 juillet, Frédéric Cuvillier, le secrétaire d’Etat aux Transports, et la DGAC ont demandé aux compagnies françaises d’éviter l’espace aérien ukrainien.

La mesure s’appliquera tant que les circonstances de l’accident n’auront pas été déterminées. L’une des hypothèses consiste en la possibilité que l’appareil ait été abattu par un missile sol-air alors qu’il était en croisière au-dessus de l’Ukraine.

KLM, qui opérait en partage de code sur le vol MH17, a pris une mesure similaire, ainsi que plusieurs autres compagnies aériennes.

Eurocontrol indique que les autorités ukrainiennes ont fermé l’espace aérien au-dessus de l’est de l’Ukraine, à une altitude illimitée. …

Читайте також:  La Pologne s'oppose à la livraison de Mistral à la Russie