L’Ukraine ferme son ciel aux compagnies russes

Emilie Drab

« Les avions russes aux couleurs russes n’ont rien à faire dans les aéroports ukrainiens. » C’est par cette phrase que le Premier ministre ukrainien Arseniv Yatsenyuk a banni les compagnies russes et les avions militaires d’Ukraine le 25 septembre, lors d’un conseil des ministres.

Aeroflot et Transaero seront les premières victimes de cette décision. Elles desservent actuellement cinq destinations en Ukraine : Kiev, Odessa, Kharkov, Donetsk et Dniepropetrovsk. Les vols de transit et militaires sont également interdits.

La décision sera effective le 25 octobre, après ratification par le conseil de sécurité de l’Ukraine et signature du président. Le gouvernement russe a déjà fait savoir qu’il riposterait si la sanction entrait en vigueur.

Читайте також:  Kiev ferme son espace aérien aux avions non civils

Ce ban fait partie…